Votre chien n’a pas eu la chance de bénéficier d’une cure Elmut et affiche quelques
embonpoints coupables ? Mais comment lui rendre sa fierté ? Comme lui permettre de pavaner à nouveau dans la rue, de présenter un corps de rêve à ses compères qui ne pourront que baver de jalousie ?


Un mot, un seul doit vous venir à l’esprit : canicross. Mais qu’est donc que ce terme
barbare, Elmut ? Il s’agit d’une discipline sportive qui associe un coureur à pied avec son chien, reliés entre eux via un harnais pour réaliser un effort physique conjoint.

Mais quel matériel utiliser ? « Trois équipements sont nécessaires nous indique Thomas Martin, cynologiste en Nouvelle Aquitaine et grand adepte du canicross. Vous avez besoin d’un harnais de traction, d’une ligne de trait amortie et d’une ceinture canicross. »

Merci Thomas, mais cette pratique est-elle faite pour tous les chiens ? « Bien sûr, venez comme vous êtes ! Toutes les races sont acceptées ; toutefois certains poilus auront moins de résistance que d’autres, comme les chiens à face plate (bouledogues, etc.). L’important est de courir au rythme de son chien ! »

Mais Thomas, où pratiquer cette activité ? « Le canicross doit se pratiquer sur un sol
moelleux (chemins de sable, de terre ou sentiers) afin de préserver les tendons et les
coussinets de nos chers compagnons. » Mais est-ce bien suffisant pour atteindre son poids de forme ? Bien sûr que non ! L’activité sportive est vaine si elle n’est pas associée à une alimentation saine est équilibrée ! Après un canicross éprouvant, offrez à votre chien un réconfort bien mérité : une gamelle Elmut, avec ses 60% de viande fraîche.

Plus d'informations sur Thomas Martin ici

Thomas Martin, cynologiste à Bordeaux, pratiquant le canicross avec Milk son samoyède