Le pitbull est un chien naturellement agressif : FAUX

Le comportement d’un chien est en grande partie lié à son éducation et à d’éventuels traumatismes qu’il a pu vivre (avec son maître, avec d’autres chiens). Les pitbulls ne sont pas, par nature, des chiens méchants. Malheureusement, certains sont maltraités toute leur vie et dressés dans le but d’en faire des chiens d’attaque. C’est cette minorité, qui souffre à cause d’humains inconscients, qui peut présenter des dangers et qui fait que l’ensemble de la race a mauvaise réputation.

D’ailleurs une étude américaine menée il y a quelques années accorde une note de tempérament de 84% au pitbull, contre 77% pour la moyenne des chiens. Le pitbull est donc en général un chien plus gentil que la moyenne.

Le pitbull verrouille sa mâchoire lorsqu’il mord : FAUX

La mâchoire du pitbull ne comporte pas de différence anatomique majeure avec celle des autres canidés. Il n’a donc pas davantage la possibilité de bloquer sa mâchoire lorsqu’il mord qu’un bichon maltais. Il s’agit là encore d’un préjugé totalement faux.

La morsure du pitbull est juste plus douloureuse que celle de la plupart des chiens.

Le pitbull est insensible à la douleur : FAUX

Encore un préjugé qui a le poil dur. Le pitbull ne ressent pas la douleur et n’a donc aucune crainte. Or c’est totalement erroné. Ni cerveau ni le système nerveux du pitbull ne sont ne diffèrent de ceux de leurs congénères. Il ressent donc la douleur au même titre que tous les autres chiens. Cette douleur peut être occultée lorsque l’animal est focalisé sur quelque chose ou exerce une activité physique intense mais ce n’est que pour mieux se faire sentir par la suite.

Le pitbull a été impliqué dans des faits divers tragiques par le passé. Mais un spécimen bien élevé et bien dans sa peau est un chien beaucoup plus tendre et aimant qu’on ne peut penser. Cependant, parce que ce toutou a beaucoup d’énergie à revendre et une force bien supérieure à la moyenne, il convient uniquement aux personnes qui ont déjà eu des chiens par le passé, si possible des molosses, et qui ont le temps de le sortir plusieurs fois par jour pour qu’il puisse se défouler. Le pitbull n’est pas pour tout le monde, mais il ne mérite pas qu’on lui jette l’opprobre