Nous, bipèdes, savons dès notre plus jeune âge quelle main nous utilisons naturellement pour dessiner ou pour lancer une balle. Il est désormais prouvé que la main (et le pied) que nous utilisons en priorité révèle des choses sur notre personne. En tant que parents de chiens, nous pouvons donc naturellement nous demander si cette logique s’applique aussi à nos chiens et si oui, comment savoir s’ils sont plutôt gauchers ou droitiers.

Ce que dit la science

Des chercheurs se sont penchés sur le sujet, au moyen d’études et d’expérimentations. Il ressort de leurs travaux que le caractère “gaucher”, “droitier” et “ambidexte” s’applique bel et bien aux toutous. Dans le jargon, on appelle ça la “latéralisation”.

Et ces scientifiques ont aussi montré que cela pouvait avoir une influence sur les traits de caractère de votre animal, mais nous y reviendrons un peu plus bas

Comment déterminer la latéralisation de son chien ?

Plusieurs tests sont possibles. Le plus simple consiste à poser un objet léger sur sa tête ou son museau (un papier, un morceau de ruban adhésif etc) et observer avec quelle patte il l’enlève. S’il utilise sa patte gauche, alors il y a de fortes chances que votre compagnon soit gaucher. Et vice-versa.

Un autre moyen de savoir consiste à observer attentivement pendant une durée de 15 à 20 minutes, la patte mise en avant par médor quand il se déplace. En plus de déterminer son type de latéralisation, on peut en déterminer son degré. En gros : plus il utilise une patte, plus il sera un droitier ou un gaucher prononcé.

Gaucher, droitier, ambidexte : qu’est ce que ça veut dire, docteur ?

Léonard de Vinci, Napoléon, ou encore Diego Maradona sont des gauchers dont le génie a marqué l’histoire. Votre toutou qui utilise davantage sa patte gauche, est-il de cette trempe là ?

En 2013, des chercheurs de l’université d’Adelaïde, en Australie, ont mené une étude pour déterminer une éventuelle corrélation entre la latéralisation d’un chien et ses traits de personnalité. Il en est ressorti qu’il n’y a pas de lien de cause à effet identifiable entre la latéralisation d’un chien et ses traits de personnalité. En revanche, le Dr Luke Schneider, responsable de l’enquête a indiqué que des résultats intéressants ont été obtenus concernant les réactions agressives induites par le stress de la rencontre avec un humain étranger. Les chiens ambidextes ont tendance à être moins agressifs avec les humains qu’ils ne connaissent pas. Les toutous qui ont tendance à avoir des émotions négatives et des réactions plus agressives sont les gauchers. C’est exactement la même chose que pour les humains !

Des résultats à relativiser

Les études sur le sujet ne sont pas très nombreuses et ont été menées avec un nombre relativement restreint de chiens. De futures recherches pourraient donc nous en apprendre davantage. Pas de panique, si votre chien tend la patte gauche lorsque vous mettez une friandise dans votre main, cela ne veut pas dire qu’il va nécessairement sauter au cou du facteur !

En résumé